Archive for the 'NicomiX | bonus' Category

NicomiX | bonus

Rudolf Rocker

Rudolf Rocker

Du reste, l’époque où nous vivons nous donne à ce sujet la meilleure des leçons. Justement, aujourd’hui, alors qu’une crise d’une ampleur encore jamais constatée frappe l’ensemble du monde capitaliste, et entraîne pareillement toutes les nations au bord de la ruine, la structure de l’Etat-nation se révèle être un obstacle insurmontable lorsqu’il s’agit de faire face à cette situation critique; au mieux, elle ne sert qu’à endiguer provisoirement la crise. L’égoïsme national a jusqu’ici contrecarré toute tentative sérieuse d’entente mutuelle et vise toujours à tirer profit du malheur du voisin. Même les tenants les plus inébranlables de l’économie capitaliste reconnaissent de plus en plus souvent les dangers de cette situation; mais ce sont derechef des “considérations nationales” qui leur lient les mains et condamnent à l’échec toute proposition et tentative pour arriver à une solution

Rudolf Rocker a écrit ces lignes vers 1933. Le monde est en pleine grande crise consécutive au krash boursier de 1929, les nationalismes gagnent du terrain en Europe. Elles sont extraites du livre “nationalisme & culture“. La phrase “une crise d’une ampleur encore jamais constatée frappe l’ensemble du monde capitaliste” est-elle tristement d’actualité? Nous le saurons bientôt, en attendant, je vais boire une bière.

NicomiX | bonus, NicomiX | l'édition

Chimpanzés

Des croquis pour une histoire de chimpanzés inspirée des écrits de Jane Goodall

NicomiX | bonus

Castelnuovo

d’Italie, j’ai ramené ce petit dessin d’un bled toscan qui s’appelle Castelnuovo, ça ne se voit pas trop mais c’est jour de marché. Aux emplettes je préfère boire des verres en terrasse en dessinant.

La famille Chaton, NicomiX | bonus

NOCT’en bulles

Mardi 18 mars à partir de 20h je serai à Louvain-La-Neuve aux auditoires Agora pour la soirée Noct’en bulles.

Je ne sais pas encore très bien ce que j’y ferai (peut-être dédicacer vos écrans d’ordinateurs ou un autre truc rigolo) mais je sais ce que je ne ferai pas: me la peter. En effet vous pourrez également y rencontrer (entre 20h et 22h30): Janry (Le Petit Spirou), Durieux (Oscar), Thomas Legrain, Philippe Nihoul et Xavier Lemmens (Commando Torquemada), Alcade (Pandora Box), David Vermeulen (Fritz Haber), Raphael Morales…

A 22h30 il y aura même un concert du Boys Band Dessinée (pop/rock avec Janry, Batem, …).

L’entrée est gratos, il y aura de la musique et, comme toujours à Louvain-La-Neuve, ville estudiantine, la possibilité de déguster quelques bières au bar installé à cette fin.

C’est organisé par le Kot BD et le Mont Parnasse. Vous pouvez contacter nabrichka@gmail.com pour plus d’infos.

La famille Chaton, NicomiX | bonus

Interview, boosterblog & festival de Romans

Une interview de moi, sans révélation fracassante ni scandale, est lisible sur webcomics.fr

NicomiX

bien:

Paperblog

Et La famille Chaton est inscrite au festival de Romans (Romans est une ville, rien à voir avec des romans de Balzac par exemple)

Festival de Romans
Recommandé par des Influenceurs

Néanmoins je ne vous demande pas d’aller voter 200 fois par jour en camouflant vos adresses IP, c’est pas l’élection de celui qui a le plus de copains Geek.

La famille Chaton

La famille Chaton, NicomiX | bonus

Les secrets de la chambre de Charlie Chaton

Charlie est un adolescent qui, pour affirmer son identité tout en cherchant à appartenir à une communauté, a préfèré les seventies à la tektonik ou une autre mode contemporaine. Pour moi*, c’est pratique car comme il est déjà démodé, il ne le sera pas plus dans 10 ans qu’aujourd’hui et on pourra relire La famille Chaton sans se dire: «Pff! c’est cette vieille BD du début du siècle avec l’ado qui fait de la tektonik!».

A l’occasion de la parution de la planche 21 du premier épisode de La famille Chaton «Caka-bulles® et insuline», je vous propose de lever un coin du voile sur son univers : sa chambre!

1. La célèbre affiche des Clash, ranking # 1 lorsqu’on cherche une «affiche The Clash» dans Google images.

2. Une affiche de «Cha Guevara», en référence à cette icône intemporelle de la rebellitude, assassin brutal mais néanmoins porteur d’idéaux de liberté, d’égalité, de justice et de partage des richesses que la vie nous fait vite troquer pour le mariage, l’individualisme, la TV et d’autres choses à s’inquièter que les malheurs du monde.

3. Un trophée. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, tout le monde a un trophée ou une connaissance qui a un trophée.

4. Des livres. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, tout le monde a un livre ou une connaissance qui a un livre.

5. Un petit bonhomme. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, tout le monde a un petit bonhomme ou une connaissance qui a un petit bonhomme.

6. Quelques photographies. L’une d’entre elles représente Charlie victime de l’effet «gros nez» ou «fish-eye» pour les puristes. C’est ce qui se produit quand le sujet (le visage de Charlie) est trop près de l’objectif (de l’appareil photo), ce qui arrive systématiquement lorsqu’on tient l’appareil photo a bout de bras dans le but de saisir un autoportrait sans prétention aucune de réussir le cliché. Avec l’avènement du numérique nous sommes enfin débarassé de cette pression intense, héritage des Nadar, Doisneau et Cartier-Bresson: faire une «bonne photo»!

7. Le chat de La famille Chaton. J’ai la sensation que cette mise en abîme féline sera matière à quantité de réflexions philosophico-humoristique.

8. Un paquet de cookies, un petit bout de bonheur familial made in USA disponible dans tout les bons hypermarchés.

9. Une canette de Caka-bulles®, sans doute le prototype qui a servi à développer la campagne de lancement ramené de l’agence par Michel Chaton. Car, par définition, un produit dont on prépare la campagne de lancement n’est pas encore disponible en magasin. Les plus perspicaces d’entre vous l’avait sans doute deviné.

10. Un mouchoir. Ça sert à tout un mouchoir quand on a 14 ans (en mai): se moucher, essuyer des trucs, …

11. L’album «Bohemian Raphsody» de Queen dont Charlie nous livre une interprètation très personelle à la planche 21 du premier épisode de La famille Chaton «Caka-bulles® et insuline».

12. Un tourne disque, un vrai, pour disques vinyls, avec des enceintes imitation bois pensées pour s’intégrer harmonieusement dans n’importe quel intérieur classique imitation fermette du XIXème. Outre la délicieuse touche vintage** qu’un tourne disque apporte à l’univers de Charlie il a cet avantage sur les CD qu’on peut à peu de frais s’offrir un moment de détente en écoutant des 33 tours à la vitesse de 45 tours/minute ou vice versa selon qu’on rigole plus volontiers des voix aigües ou des voix caverneuses. C’est infiniment plus fendard que le grincement strident d’un CD mal gravé et vite griffé.

(*) NicomiX (pour la popularité de mon site en terme de ranking Google il est important que je ne manque pas une occasion de créer un lien vers www.nicomix.be)
(**) «Vintage» est l’épithète tendance pour désigner de vieux trucs arbitrairement redevenus à la mode. Si vous l’apprenez à l’instant, saisissez la prochaine occasion de glisser le terme dans une conversation et vous jouïrez de l’intense satisfaction de passer pour un(e) branché(e).
Par exemple: «J’adore ces vieilles boîtes en métal qu’on offre à l’achat de 5 paquets de lessive non-ordinaire de 10 kg, c’est délicieusement vintage ces reliques fac-similées d’une époque où les marques ne nous prenaient pas encore ouvertement pour des débiles»

La famille Chaton, Making of, NicomiX | bonus, video

Making of video

Voici, en video, un petit making of de la planche 14 de l’épisode 1 de La famille Chaton (Caka-bulles® et insuline)

Prochainement peut-être: la suite, avec un making of de la mise en couleur.